fbpx

coronaLa question se pose de plus en plus de savoir si les animaux peuvent également être infectés par le coronavirus SRAS-CoV-2 et éventuellement même transmettre ce virus à l'homme.

Le rapport, qui a prouvé la présence du virus chez un chien en Chine, s'est avéré faux.

En principe, les infections à coronavirus existent aussi chez les chiens ou les chats, mais il s'agit de types de virus différents de ceux de la pandémie actuelle.

 

Ces virus corona spécifiques aux animaux entraînent des symptômes complètement différents et ne sont pas non plus contagieux pour l'homme. Le coronavirus canin (CCoV) infecte les chiens, généralement sans symptômes ou dans certains cas avec des vomissements et de la diarrhée. Le coronavirus félin (FCoV) est différent. Ce virus peut entraîner une péritonite infectieuse féline (PIF), qui est potentiellement mortelle pour les chats. Chez les chevaux, il s'agit du coronavirus équin (ECoV). 

Des études récentes aux États-Unis, au Japon et en Europe ont montré un lien avec la fièvre, les coliques et la diarrhée chez les chevaux adultes principalement. Les maladies causées par l'ECoV surviennent principalement pendant la saison froide (novembre à mai), une implication des voies respiratoires n'a pas pu être démontrée jusqu'à présent.

Les symptômes cliniques sont principalement l'anorexie, la léthargie, la fièvre et des modifications de la consistance des selles. Parfois, des diarrhées et de légers symptômes de coliques apparaissent également. Rarement des anomalies neurologiques (ataxie, dépression, allongement) ont été décrites, mais elles sont secondaires à une hyperammonémie. La formule sanguine montre une leucopénie (neutropénie/lymphopénie) et une hypoalbuminémie.

Les infections par ECoV semblent se limiter d'elles-mêmes, mais peuvent se compliquer secondairement (par exemple, déshydratation ou déplacement intestinal). La transmission se fait principalement par la voie fécale-orale.

Chez les bovins et les ruminants sauvages, il existe également un type de coronavirus. Les coronavirus bovins (BCoV) provoquent des maladies entérales et respiratoires chez les bovins et les ruminants sauvages. Il s'agit notamment de la diarrhée des veaux, de la dysenterie hivernale chez les bovins adultes et des maladies respiratoires chez les bovins de différents âges.

Coronavirus chez le porc (TGE) : 

Chez le porc, les coronavirus provoquent la "gastro-entérite transmissible" (GET), hautement contagieuse et parfois épidémique. Le virus TGE est un problème économique dans tous les pays où la production porcine est intensive. La perte de revenus est causée dans les exploitations touchées par la perte de porcelets, la rétention de la croissance et la réduction de la prise de poids.

Après une infection par le coronavirus porcin, une infection locale du tractus intestinal se produit, principalement dans le jéjunum et l'iléon. À mesure que l'infection progresse, on observe une perte rapide de l'épithélium des villosités. Cliniquement, cela se manifeste par une diarrhée aqueuse et malodorante. Le TGE est une maladie animale à déclaration obligatoire.

La couronne n'est pas n'importe quelle couronne. 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...